NA International >> Nouvelle Acropole Montréal

Nouvelle Acropole Montreal

Rencontre philosophique : Le pouvoir Féminin en Égypte ancienne


Heure: 
19:30
 à 21:30

Date: Vendredi 20 Avril 2018
Lieu: 6768 Rue St-Denis, Montreal
Pour nous joindre: tél. 514-342-9842montreal@acropole.ca

Nouvelle_Acropole_Egypte_Femenin_300x250.jpg

Le Pouvoir féminin en Égypte ancienne

Force, Beauté et Sagesse

Des femmes pharaon? Était-ce exceptionnel? Pas du tout!  La femme en Égypte ancienne occupait une place rarement égalée dans l’histoire. En fait, pour l’Égypte, la question de l’égalité des sexes ne se posait même pas! Inspirée par Maât, grande déesse de l’Ordre universel, de la Justice et de la Vérité, la femme est la garante de la cohésion, de l’Amour, de la Beauté, de la Joie, de l’Art. Elle assure l’entretien de la Grande Vie, le lien au Sacré. C’est pourquoi elle occupe une place importante dans la vie cérémonielle, pilier de la société.

A titre d’exemple, Hatchepsout assurera la régence de l’Égypte et sera une pharaonne hautement respectée. Les représentations d’Hatchepsout nous la montrent éternellement jeune, rayonnant une féminité qui n’est pas occultée par la charge du pouvoir. Voilà qui a de quoi nous surprendre.

Pourtant, les grandes dames de l’histoire avaient toutes ceci en commun: des capacités de gestionnaire hors pair – sens de l’organisation, capacité de gestion des conflits, ferme volonté – conjuguées de façon harmonieuse aux vertus représentatives de la féminité : douceur, compassion, générosité, intériorité, capacité d’écoute. 

Hatchepsout écrira: “Ma conscience songe à l’avenir. Le cœur d’un pharaon doit penser à l’éternité. J’ai glorifié Maât.” Cette femme exceptionnelle a su conjuguer sacré et visible, contemplation et action, douceur et fermeté, beauté et intelligence, sagesse et pouvoir.

Le pouvoir féminin en Égypte ancienne, une inspiration pour le monde de demain?
Tous sont conviés à cette rencontre philosophique .

Conférencières: Céline Bouchard et Sophie Mongeau

 



 

 

Retour