NA International >> Nouvelle Acropole Montréal

Nouvelle Acropole Montreal

Et si les mythes racontaient notre avenir?

MythologieL’histoire regorge de contes, de légendes, de mythes de toutes sortes. Ils mettent en scène des dieux, des déesses, des héros qui doivent conquérir un rêve ou encore qui doivent dépasser certaines limites.

On pourrait croire que les mythes racontent des histoires fantaisistes qui s’adressent aux enfants pour les endormir ou encore pour leur faire peur, mais en réalité, le mythe s’adressent à toute âme, tout cœur ouvert et prêt à apprendre.

Le mot mythologie vient du grec et comporte deux racines. La première étant reliée au mot «mythos» qui signifie vérité et la deuxième, se reliant au mot «logos» voulant dire parole. Donc le mot mythologie signifie «parole qui dit vrai» ou encore «parole de vérité».

Qu’entend-on par parole de vérité?

Les mythes ont toujours la même structure, c’est-à-dire qu’il y a au départ une situation où tout est bien, tout est parfait, puis se passe un événement qui déclenche une crise, un problème. Par la suite, le héros de l’histoire part en quête pour résoudre cette situation. Il rencontrera des obstacles sur sa route pour finalement réussir à trouver la solution, résoudre le conflit, sauver la princesse, trouver le Graal, etc...

Toujours, les mythes mettent en scène des personnages illustres. Nous parlons de héros comme Héracklès ou Psyché, de déesses comme Déméter et Perséphone ou encore de dieux comme Osiris et Seth. Ces personnages, plus grands que nature, sont en fait des modèles à suivre qui représentent des parties faibles en nous, mais aussi des parties vertueuses. Que l’on pense à la belle Psyché qui ouvre par curiosité la fameuse boîte de Pandore, ou encore à Osiris qui est découpé en morceaux par son frère Seth ou à Déméter qui s’enferme dans la souffrance parce qu’elle a perdu sa fille. Tous ces aspects plutôt sombres font partie de la nature humaine qui parfois est jalouse, curieuse, envieuse, triste, etc…

Mais tout à la fois, Psyché s’unira dans l’Amour à Cupidon, Osiris renaîtra renouvelé, rénové, plus fort, plus puissant et Déméter, par la disparition de sa fille et de son retour, comprendra le mystère des cycles de la vie et de la mort, cette compréhension de la vie se transformera en sagesse éternelle qu’elle pourra transmettre aux générations futures.

Et si les mythes parlaient en fait du devenir de l’humain, nous racontant comment celui-ci peut vaincre ses faiblesses, se renouveler et devenir meilleur?

Là est tout le mystère que renferme la mythologie. Là se trouve la clé des secrets de la Grande Vie, la clé qui ouvre les «portes du paradis». Et si l’humain était appelé à devenir un être complet, affranchi de ses faiblesses, solide et bon, généreux et pourquoi pas, divin? 

- Écrit par Mireille Houle, volontaire à Nouvelle Acropole Montréal