NA International >> Nouvelle Acropole Montréal

Nouvelle Acropole Montreal

Le théâtre de la vie

le-theatre-de-la-vie-nouvelle-acropoleDans les civilisations anciennes, d'aussi loin qu'on se souvienne, l'on retrouve le théâtre à l'origine des mondes. Un, deux, trois et l'univers sera crée.

Le mystère de la création se déploie. Les dieux et les Déesses entrent en scène. L'étymologie du mot théâtre lui-même ne vient-il pas de la racine Théa qui signifie Déesse.

Ce qui donne à entendre le mot théâtre comme le lieu où les dieux et les déesses apparaissent sur la scène de la vie.

Le théâtre met en scène le mystère de la vie lui-même et notre propre mystère d'être humain. C'est pourquoi à son origine dans les différentes cultures, que ce soit celles de l'Asie, de l'Europe, de l'Afrique ou de l'Amérique, il est l'expression du sacré. Le théâtre n'est pas un spectacle, mais une recherche de sens. L'expression de cette quête essentielle est contenu dans  le célèbre ver de Shakespeare que nous connaissons tous : être ou ne pas être voilà la question.

Ce théâtre, nul besoin d'être savant pour  l'expérimenter, mais animer  d'un nécessaire désir de s'ouvrir à la découverte de la beauté de son propre mystère.

Jeux d'ombres et de lumières, l'être humain arrive au monde. Il entre en scène et reconnaît au travers les mythes de la création, le même mystère, les mêmes forces intérieures qui l'animent et auxquelles il cherche à donner forme. Une quête d'être soi-même, de se rencontrer acteur de sa vie, de rencontrer l'autre et le monde qui l'entoure.

Pourvu d'attributs uniques, les acteurs, à travers leurs rôles, partent à la rencontre de leurs aspirations profondes. Ils font face aussi à la peur de l'inconnu et rencontre les émotions profondes qui les animent.  Leur corps, leurs gestes, leur voix, leur rythme, leurs sentiments, leurs pensées, tout dans ce théâtre de l'essentiel s'accorde à les révéler au-delà des apparences.

C'est le paradoxe du théâtre, par la représentation, il conduit au coeur du réel.

- Écrit par Céline Bouchard, volontaire à Nouvelle Acropole Montréal