NA International >> Nouvelle Acropole Montréal

Nouvelle Acropole Montreal

Quête du bonheur

Quete-du-Bonheur-Nouvelle-AcropoleDans nos sociétés matériellement riches, nous avons souvent beaucoup de difficultés à vivre le bonheur. À tel point qu’il faut combler la détresse psychologique par toutes sortes d’adjuvants allant des antidépresseurs aux achats compulsifs.

Se pourrait-il que notre quête du bonheur soit faussée? Que le bonheur ne réside pas dans l’accumulation de gâteries ou dans l’excitation de satisfaire nos appétits dès l’instant qu’ils apparaissent?

En fait le bonheur n’est pas quantifiable. Il ne se trouve ni dans les choses parfaites ni dans une recherche maladive de l’excellence à tout prix.

Le bonheur se trouve dans ce qui, grâce à nos efforts conscients, grandit en nous.
Et l’on peut vérifier ce qui grandit en se posant des questions simples pour faire régulièrement le point : « Qu’ai-je compris de plus? Quelle lumière de sagesse ai-je mis sur mon ancienne ignorance? Quel doute ai-je dissipé par l’intelligence? »

Comment nourrir notre âme pour qu’elle grandisse? La philosophie naturelle nous l’enseigne depuis des millénaires :
– cultiver les meilleurs sentiments ;
– accepter que même les circonstances difficiles sont positives pour notre évolution ;
– chercher ce qu’il y a de meilleur en toute chose et en toute personne ;
– vivre avec pleine conscience chaque moment ;
– être attentionné pour les autres sans rien attendre en retour ;
– se mettre au service d’un monde plus harmonieux, plus juste ;
– accomplir les petites choses du quotidien avec joie. Que rien de notre vie ne soit fait de manière banale.

Tous ces moyens – et bien d’autres – sont à la portée de tous, peu importe les différences matérielles, ethniques, religieuses, sociales qui existent entre les humains.
Ce qu’il y a de commun à tous les êtres humains est la possibilité de se mettre en quête de sagesse, de réponses durables – et alors le Bonheur apparaît.

- Écrit par Charles Goyette, volontaire à Nouvelle Acropole Montréal