NA International >> Nouvelle Acropole Montréal

Nouvelle Acropole Montreal

Vers un retour aux Écoles de Philosophie

Vers-un-retour-aux-Ecoles-de-Philosophie-Nouvelle-AcropoleL’auteur Geoff Colvin a compilé une série d’études sur ce qui caractérise les personnes qui excellent dans différents domaines, que ce soient des virtuoses en arts, des athlètes, des gens d’affaires, etc.

Il en conclut que la plupart des performers le sont devenus par une « pratique délibérée ». Ils ne sont pas nés avec un talent tel qu’ils n’auraient eu besoin d’aucun effort pour qu’il se révèle. Il n’y a pas de preuves scientifiques d’une prédestination inscrite dans les gènes.

La Pratique délibérée est un mode d’apprentissage qui comprend entre autres :

  • La conduite de l’apprentissage par un mentor, appelé un « maître » selon la nomenclature de Colvin;
  • Des rétroactions précises par ce maître sur les erreurs commises;
  • Un effort mental exigeant et soutenu (même pour des activités physiques);
  • Des choix draconiens qui requièrent de changer son mode de vie;
  • Faire de son travail quotidien une pratique, et non y perdre son temps. 

La Pratique délibérée est donc une méthode d’apprentissage qui se rapproche de celle des anciennes écoles de philosophie. L’apprentissage est dirigé, volontaire, intense, continu et donne des résultats qui dépassent l’ordinaire.

L’auteur a constaté certains traits communs aux personnes qui s’exercent avec une Pratique délibérée :

  • Leur prestation est toujours consciente et contrôlée, jamais automatique.
  • Ils ont développé des capacités de perception plus étendues que les autres. Cette perception raffinée leur permet d’anticiper leur propre avenir et de s’y préparer.
  • Ils pratiquent l’auto-observation comme s’ils étaient capables de penser à propos de leurs propres pensées. Ils se regardent eux-mêmes en action et se corrigent.
  • Ils possèdent un modèle mental riche et développé de leur domaine d’excellence.

Ces traits particuliers sont aussi semblables à ceux des anciens étudiants des écoles de philosophie, à savoir un monde mental riche, la conscience de soi, l’expansion du champ de perception, l’aptitude à se corriger et l’anticipation.

Peut-être alors vaudrait-il la peine de s’intéresser de plus près non seulement aux anciennes méthodes d’apprentissage mais au contenu philosophique de ce qui y était enseigné.

Écrit par Charles Goyette, volontaire à Nouvelle Acropole Montréal