NA International >> Nouvelle Acropole Montréal

Nouvelle Acropole Montreal

Le bonheur excessif

Nouvelle Acropole - Le bonheur excessifLe bonheur excessif : telle est la devise du docteur Hunter « Patch » Adams, le joyeux visionnaire dont Hollywood a porté la vie à l’écran avec Robin Williams. Patch Adams part du principe que chaque jour de notre vie offre, en soi, une raison de se réjouir. Son objectif : changer la société. Ses armes : l’humour, l’amour et un costume de clown.
 
Dans sa jeunesse, Patch Adams ne supportait pas l’injustice, la haine et la malveillance.

« Je sentais que je n’avais pas les moyens de lutter », raconte ce médecin, « alors j’ai compris que, si je voulais changer le monde, je devais d’abord changer moi-même ». Ce jour-là, il décida de ne plus jamais passer une seule mauvaise journée dans sa vie. Depuis près de 40 ans, le médecin répand la joie de vivre. C’est d’abord en milieu hospitalier que Patch Adams a expérimenté les effets du bonheur excessif et les hôpitaux sont restés son terrain d’action. Il fait rire les malades qui souffrent, il suscite l’hilarité des médecins et du personnel soignant.
 
Quand le personnel hospitalier se sent bien, les patients vont mieux! Et Patch Adams sait par expérience que « les patients guérissent plus vite s’ils se sentent bien, si on les traite comme des êtres humains ». Selon Patch Adams, le système de santé actuel est malade puisqu’il est fondé sur l’argent et le pouvoir plutôt que sur la générosité, l’amour et la compassion. « Personne ne nous enseigne l’amour et la compassion, il faut donc éduquer les gens et leur apprendre à reconnaître et apprécier les moments heureux. »
 
Partager le bonheur avec autrui, c’est pour Patch Adams un moyen de contribuer à un monde meilleur. L’humour n’est qu’un stratagème pour faire prendre conscience du pouvoir de l’amour.
 
-Écrit par Céline Bouchard, volontaire à Nouvelle Acropole Montréal