NA International >> Nouvelle Acropole Montréal

Nouvelle Acropole Montreal

À propos de l'Âme et du bonheur selon Hypatie d'Alexandrie

hypatia-1On dit souvent que le regard est le reflet de l'âme. On dit aussi d'une personne que c'est une vieille âme ou encore une âme sœur.
Mais qu'est-ce que l'Âme?

Voilà une question qui a passionné les philosophes à travers l'histoire dont une grande dame philosophe, savante, mathématicienne exceptionnelle qui vécut à Alexandrie au quatrième siècle de notre ère. Hypatie était Directrice de l'École de philosophie d'Alexandrie, elle enseigna la philosophie naturelle, la musique et les sciences.

L'âme, dira-t-elle est la racine lumineuse qui anime notre corps. C'est le lieu de notre connaissance intérieure. Aussi, le bonheur consiste à partir en quête afin de connaître cette source de sagesse qui habite en nous.

Inspirée des enseignements de Pythagore, Platon et Socrate, Hypatie enseignait aussi que les épreuves de l'existence, si elles pouvaient dessécher l'âme, pouvaient aussi la révéler.

Dans l'épreuve, les Âmes réagissent différemment. La souffrance, l'injustice, les attachements peuvent faire oublier sa condition de sagesse. Voila pourquoi le bonheur pour Hypatie résidait dans la capacité de faire face à l'adversité en préservant la joie et la sérénité.
Pour cela, elle préconisait la nécessaire culture de l'Âme par la contemplation de la beauté - par exemple à travers l'art - la purification des peurs et des égoïsmes et le développement de sa capacité de penser par soi-même.

Ce retour à l'essentiel était pour Hypatie le sens même de l'existence qu'elle entendait comme un voyage de l'Âme sur les mers houleuses des passions de l'existence.

L'humain qui trouve sa source intérieure n'est plus affligé par les éléments extérieurs et peut rencontrer une source de joie et de sérénité en lui-même. Il peut alors renouer avec sa créativité et son imagination, et ainsi résoudre les énigmes et les défis que la vie lui présente.

A qui veut l'entendre, la voix d'Hypatie résonne aujourd'hui aussi vibrante et inspirante qu'elle l'a toujours été. Les enseignements qu'elle propose sont un baume pour notre Âme dans sa quête de vérité.

- Écrit par Céline Bouchard volontaire à Nouvelle Acropole Montréal