NA International >> Nouvelle Acropole Montréal

Nouvelle Acropole Montreal

Un océan de solutions.

oceanMalgré nos prétentions à tout contrôler, il faut reconnaître qu'une importante partie de notre propre vie nous échappe. Nous sommes loin d'être toujours conscients de ce que nous vivons! Par exemple :

- pendant le sommeil (dont on ne se souvient généralement que de façon confuse)

- quand nous agissons mécaniquement, par habitude… comme des robots. 

- quand nos actes proviennent de réactions instinctuelles apparemment incontrôlables, dont la colère soudaine, la susceptibilité épidermique, l'appel des plaisirs de la bouche, etc.  

 On dira dans bien des cas : "J'ai perdu la tête ", « je n'étais plus en possession de moi-même », et plus proche de nous au Québec : « j'ai sauté une coche ». Ces expressions illustrent des situations où nous sommes comme possédés.

Tout cela se rapporte à un inconscient dévoilé par les travaux de Freud – l'instinctuel. De son côté, Jung décrivait l'humain de façon imagée comme « une île de conscience dans un océan d'inconscient. »

Parfois, des vagues plus fortes frappent cette île. Ces vagues provoquent des raptus, des névroses et d'autres troubles de personnalité.

Est-il possible de se prémunir des vagues destructrices de l'océan d'inconscient qui est en nous? Selon les connaissances philosophiques, oui parce qu'un autre inconscient existe.

Il s'agit d'un inconscient spirituel. Il concerne le devenir de tout Être humain. L'évolution humaine doit nous libérer du dictat des instincts.

Pour rendre conscientes des parcelles de l'inconscient spirituel, il faut diriger nos efforts vers notre devenir en tant qu'Êtres. La dimension spirituelle nous est accessible par un langage spécial.

Il s'agit du langage des symboles.

Pour comprendre ce langage, il ne suffit pas de voir. Il faut perce-voir, c'est-à-dire voir au-delà des apparences immédiates. Il faut percer l'illusion des formes pour aller vers l'essence, vers l'Être de tout ce qui nous entoure.

Décoder les symboles permet de se relier au monde des archétypes, ce monde des Idées Pures dont Platon a si bien parlé.

L'humanité a besoin d'autres ressources intérieures que les appels instinctuels. Elle a besoin d'Idéaux. Elle a besoin d'engagement. Elle a besoin de qualifier sa vie. Elle a besoin de réapprendre à dialoguer avec la Nature avec humilité et intelligence.

-Écrit par Charles Goyette, volontaire à Nouvelle Acropole Montréal