NA International >> Nouvelle Acropole Montréal

Nouvelle Acropole Montreal

Par delà la coopération internationale, La Participation à l’Humanité

Nouvelle Acropole - Par dela la cooperation internationalPlusieurs jeunes cherchent à donner une expression concrète à leurs aspirations humanistes au travers de divers stages de coopération internationale.

Hélas, on entend trop souvent des commentaires qui remettent en question les projets de coopération. Ils sont parfois perçu comme l’expression douce d’un esprit colonialiste puisque plusieurs projets se sont montrés intéressés, comportant une «aide liée».

D’autres perçoivent les jeunes volontaires comme de bons touristes en quête de voyages abordables et de valorisation personnelle.

Il faut bien le dire, la culture moderne, toutes idéologies confondues nous a habitué à un mode de relation dit « gagnant / gagnant » qui, en fin de compte se résume à la recherche de satisfaction personnelle mutuelle. Ici, aide matérielle en échange d’expériences personnelles…

Conscients que la solidarité fait appel à bien d’autres choses que la simple relation d’aide, Nouvelles Acropole et GEA s’apprêtent à offrir au Canada un programme très original de formation au Volontariat.

Au-delà de la coopération qui représente surtout l’idée de travailler ensemble, la Participation au sens philosophique, évoque le fait de prendre part. C'est-à-dire, sentir que son existence propre prend un sens transcendant dans la mesure où elle est intimement reliée à un tout plus grand.

La formation incluant un stage au Salvador vise donc premièrement à permettre à l’individu de saisir pleinement le sens de l’Humanité comme étant UNE. Elle donne un cadre concret afin d’expérimenter cet Idéal dans la pratique et d’en retirer une élévation de la conscience qui soit durable, communicable et féconde.

Avec ce programme, GEA entend incarner concrètement l’un des objectifs commun avec Nouvelle Acropole : favoriser le développement d’Individus vraiment autonomes et authentiques qui joignent délibérément leurs énergies, non pour leur satisfaction mutuelle, mais en vue d’une participation active et personnelle à l’évolution de l’Humanité.

Car les solutions durables se bâtissent d’abord dans le cœur de l’homme…

- Écrit par Youri Pinard volontaire à Nouvelle Acropole

Retour aux articles