NA International >> Nouvelle Acropole Montréal

Nouvelle Acropole Montreal

Le jeu de Senet: découverte de cercueils de l'Ancien Empire en Égypte

Nouvelle Acropole Jeu SenetPrès d’Abydos en Haute Égypte, une mission archéologique a découvert un ensemble de cercueils datant de 3000 ans avant notre ère.

Il s’agit de treize cercueils en bois avec des restes d’ossements humains. Cette découverte suscite de nombreuses réactions de la part des experts qui se demandent si les défunts faisaient partie de la famille royale ou s'ils étaient des artisans.

Chose certaine, cette découverte pourra nous éclairer encore plus sur cette remarquable civilisation qu'était l'Ancien Empire, connu comme l’Âge d’Or de la civilisation égyptienne. D'ores et déjà l'on peut dire que l'un des objets trouvés démontre l'ancienneté et la pérennité de la vision du monde de l'Égypte pharaonique.

Cet objet intriguant est un jeu composé d'un échiquier et de pièces en ivoire. Ce n'est pas la première fois qu’un tel jeu, appelé "le jeu de Senet", est retrouvé. Howard Carter, lors de la mise au jour du tombeau de Toutankhamon en 1922, y avait trouvé un jeu de Senet.

Ce jeu ressemble sous certains aspects à notre actuel jeu de dames. Son existence remonte aux premières dynasties de l’Égypte. Le jeu de Senet avait des significations spirituelle, philosophique et religieuse très importantes pour les égyptiens de cette époque. D'où son usage dans les rites funéraires où il représente le passage de l’âme du défunt à une autre vie.

C'est que les égyptiens, comme toutes les grandes civilisations, considéraient que l'âme habite un corps lorsqu'elle est incarnée sur Terre. Puis lorsque le corps meurt, l'âme continue de vivre dans une autre dimension. La bonne transition de l'âme vers l'autre vie est jugée selon les actes posés lors de son passage sur Terre.

Sur les peintures funéraires qui présentent le jeu de Senet, on ne nous montre qu'un seul joueur… alors avec qui joue-t-il? Se pourrait-il que ce soit avec soi-même - l'on serait alors son propre "adversaire", à la fois obstacle et solution de nos difficultés? Ou bien serait-ce que l'âme, pour transiter, a besoin d'avoir fait des acquis spirituels lors de sa vie terrestre?

Chose certaine, avec les connaissances actuelles sur la profondeur de la pensée égyptienne, il est trop simpliste que 3000 ans d'histoire puissent résumer le Senet à un simple divertissement, ou à un rituel funéraire magico-religieux pour tromper les masses.

-Écrit par Liliana Homrich volontaire à Nouvelle Acropole

Retour aux articles