NA International >> Nouvelle Acropole Montréal

Nouvelle Acropole Montreal

Choquekirao, la cité andine du Lama Céleste

Nouvelle Acropole ChoquekiraoDe l'autre coté de la cordillère des Andes qui surplombe Machu Picchu, une autre cité Inca perchée à 3000m d'altitude, Choquekirao, expose 23 mosaïques de pierre échelonnées sur 15 terrasses représentant des zigzags et des lamas faisant face au soleil couchant et au lever des étoiles.

Patrice Lecoq, le directeur des fouilles de Choquekirao, précise que le zigzag, le «linku-linku», représente l'orage ainsi que les chemins qui serpentent dans les Andes. Il note également que le mot «choque» de Choquekirao se trouve aussi dans «Choque chinchay, le mot inca pour désigner la constellation du lama, une constellation en négatif, si l'on peut dire, constituée par les trous sombres entre les nuées d'étoiles de la Voie lactée. Dans cette «constellation», deux étoiles, Alpha et Beta du Centaure, étaient considérées comme les yeux du lama céleste»

Choquekirao, comme Machu Picchu et bien d'autres sites, tant au Pérou qu'ailleurs dans le monde, sont des cité- temples développées et construites suivant une géographie et architecture sacrées.

Que l'on ait fondé des villes, bâtir des édifices complexes sur des plans impliquant étoiles et corps célestes et que l'on ait pu de surcroît vivre en tenant compte des cycles et des rythmes de la nature et du cosmos paraît certainement curieux et irrationnel à la raison dite critique.

Mais l'étude comparée des civilisations et des traditions montrant que cette vision du monde et manière de faire est une constante de l'histoire de l'humanité, au-delà des époques et des lieux, il y a certainement intérêt à dépasser l'impression première et superficielle de l'irrationnel et à s'intéresser à découvrir et comprendre le sens de cette constance.

Car qui sait, peut-être que ce patrimoine de culture et de civilisation renferme non seulement un sens mais aussi une connaissance et un savoir réel et utile, en bref une sagesse utile pour le devenir de l'humanité.

- Écrit par Denis Bricnet volontaire à Nouvelle Acropole

Retour aux articles