NA International >> Nouvelle Acropole Montréal

Nouvelle Acropole Montreal

La vérité, ni ne se force ni se séduit

Nouvelle Acropole La vérité ni ne se force ni se séduitSelon Statistique Canada, les canadiens mentent sur leur poids et sur leur taille lorsqu’ils sont questionnés à ce sujet pour fins statistiques. On a découvert que les canadiens, autant les hommes que les femmes, déclarent être plus grands et plus minces qu’ils ne le sont réellement.

Pour l'anecdote, cette découverte devrait probablement avoir une influence sur les données qui concernent l’épidémie d’obésité puisque les informations autodéclarées sous-estiment l’ampleur réelle de ce problème…

Le symptôme commun aux répondants est de «forcer la vérité» pour se rapprocher de l’apparence physique considérée comme excellente dans notre société. La découverte n'est pas que les répondants se déclarent eux-mêmes plus petits et plus gros…

 «Forcer la vérité » ...; c'est un euphémisme, du genre "il nous a quitté" pour ne pas dire "il est mort". "Forcer la vérité", c'est mentir, car la vérité ni ne se force ni ne se séduit et ne supporte aucune compromission.

La vérité et le mensonge ne peuvent coexister. Et, quelque soit son extension, son intensité et mode d'expression, tout mensonge trompe.

Si l’on triche sur des informations physiques, il est plus que probable que les opinions qu’on déclare soient aussi modelées sur « l’opinion standard » acceptée de la majorité.

C'est un choix guère réfléchi mais rationnellement approprié pour servir un calcul fondé sur, et visant, la jouissance, le confort et la tranquillité.

Mais c'est un choix qui n'est ni raisonnable, ni essentiel car ce qui est en jeu dans la vie va bien au-delà de la jouissance impermanente et de l'anonymat confortable:

Veut-on vivre, fondu dans la masse, une vie, peut-être jouissive mais anonyme et par procuration, dirigée par les dictats du nombre ?

Ou veut-on vivre sa propre vie, c'est dire celle qui, à tous les degrés de l'être, correspond à ce qu'on l'on pense et ressent profondément et que l'on désire authentiquement exprimer ?

- Écrit par Denis Bricnet et Charles Goyette volontaires à Nouvelle Acropole

Retour aux articles