NA International >> Nouvelle Acropole Montréal

Nouvelle Acropole Montreal

Esprit critique " Es-tu là ? "

Nouvelle Acropole Esprit critique es tu laContrairement à la rassurante, confortable mais fausse opinion, l'esprit critique est en vacances. Du moins celui qui signifie un "esprit" et de surcroît calme, ouvert et doté de la qualité du "discernement".

Quant à cet autre "esprit critique", déguisement de l'opinion arrogante et vaniteuse, il semble plutôt bien se porter. Du reste, depuis le temps que l'on nous assure que l'esprit critique guide tous ceux qui détiennent les pouvoirs dans nos sociétés occidentales, l'on se demande pourquoi les résultats témoignent si peu de sa présence.

"Critique" vient du grec kritikós dont le sens implique à la fois le discernement et la capacité de juger avec lucidité, justesse et justice.

En toute logique, qui sert cet esprit critique et se trouve en face d'une position contraire à la sienne n'a nul besoin d'user de procédés de discréditation (amalgame, insinuation, suspicion, ironie, stigmatisation, etc.) pour argumenter ses idées et faire avancer les débats.

Il semble, à lire la presse, que cette attitude soit plutôt déficitaire dans les temps qui courent.

Ainsi, pour prendre trois exemples récents, tirés des médias, l'on apprend qu'un haut diplomate aurait affirmé que "le Dalai Lama ment au monde entier depuis des décennies";

Plus loin, l'on se demande si les deux commissaires de la commission Bouchard-Taylor, le philosophe et l'historien, "n'ont pas parfois péché par excès d'angélisme";

Ailleurs, en relation avec la réforme scolaire et "la conception socioconstructiviste de l'éducation", l'on apprend d'un historien et professeur d'histoire l'existence "d'adorateurs de la compétence" et d'une "secte qui contrôle les facultés d'éducation des universités québécoises et le ministère de l'Éducation", secte se croyant "persécutée" par des "obscurantistes" et convaincue "de détenir la vérité et d'avoir raison contre les mécréants".

"Esprit critique", si tu es là, tu te fais bien trop discret.

-Écrit par Denis Bricnet et Charles Goyette volontaires à Nouvelle Acropole

Retour aux articles