NA International >> Nouvelle Acropole Montréal

Nouvelle Acropole Montreal

Pillage des trésors et destruction des sites de la Mésopotamie

civilizaciones-mesopotamicas-e1460656418757La guerre tue. Pour les soldats, les civils et toutes les victimes des horreurs de la guerre il n'y a plus d'avenir. La guerre détruit des espoirs, des futurs.

Mais la guerre porte également une autre catastrophe; l'éradication du passé.

La Mésopotamie a vu se développer les grandes cultures sumérienne, babylonienne et assyrienne, les premières grandes cités, l'écriture, la roue et de nombreux autres traits essentiels de la civilisation.

Lire la suite...

Comment faire face à la peur.

4Le livre « Comment faire face à la peur » a récemment été publié par les éditions Nouvelle Acropole. L’auteur du livre est Michel Echenique, philosophe et directeur de l’institut international d’arts martiaux philosophiques Bodhidharma.

Ce livre, basé sur la riche expérience de l’auteur, nous apprend que : « La peur est une force de la nature et non l’attribut de personnes en particulier. La peur existe depuis la nuit des temps. Elle a une fonction naturelle de protection. » 

Lire la suite...

La science étudie la mort

CIELLe médecin Sam Parnia du Centre médical Weill Cornell de New York et ses collègues du projet «Human Consciousness Project» ont annoncé une étude exploratoire de 3 années sur le phénomène des expériences hors du corps physique. L'étude impliquera la collaboration de 25 importants centres médicaux à travers l'Europe, le Canada et les États-Unis et examinera quelques 1500 cas de survivants à un arrêt cardiaque.

Dans le phénomène de la mort, qui survient suite à l'arrêt des activités cérébrales, de 10 à 20% des personnes ayant été réanimées témoignent avoir été « conscientes » pendant cette période de « mort clinique ». Notre conception dualiste et moderne rend plus difficile la compréhension que, ce que nous appelons la mort, est un processus qui débute lorsque le cœur s'arrête et culmine dans la décomposition de toutes les cellules. 

Lire la suite...

Quête du bonheur

o-HAPPINESS-facebookDans nos sociétés matériellement riches, nous avons souvent beaucoup de difficultés à vivre le bonheur. À tel point qu'il faut combler la détresse psychologique par toutes sortes d'adjuvants allant des antidépresseurs aux achats compulsifs.

Se pourrait-il que notre quête du bonheur soit faussée? Que le bonheur ne réside pas dans l'accumulation de gâteries ou dans l'excitation de satisfaire nos appétits dès l'instant qu'ils apparaissent?

Lire la suite...

Un océan de solutions.

oceanMalgré nos prétentions à tout contrôler, il faut reconnaître qu'une importante partie de notre propre vie nous échappe. Nous sommes loin d'être toujours conscients de ce que nous vivons! Par exemple :

- pendant le sommeil (dont on ne se souvient généralement que de façon confuse)

- quand nous agissons mécaniquement, par habitude… comme des robots. 

- quand nos actes proviennent de réactions instinctuelles apparemment incontrôlables, dont la colère soudaine, la susceptibilité épidermique, l'appel des plaisirs de la bouche, etc.  

Lire la suite...

À propos de l'Âme et du bonheur selon Hypatie d'Alexandrie

hypatia-1On dit souvent que le regard est le reflet de l'âme. On dit aussi d'une personne que c'est une vieille âme ou encore une âme sœur.
Mais qu'est-ce que l'Âme?

Voilà une question qui a passionné les philosophes à travers l'histoire dont une grande dame philosophe, savante, mathématicienne exceptionnelle qui vécut à Alexandrie au quatrième siècle de notre ère. Hypatie était Directrice de l'École de philosophie d'Alexandrie, elle enseigna la philosophie naturelle, la musique et les sciences.

Lire la suite...

Le roi Midas ou la soif de s'enrichir

2Le mythe grec du roi Midas nous éclaire sur les dangers qui guettent l'individu dont la soif de s'enrichir est si grande qu'il s'éloigne à ce point de l'intelligence et se condamne lui-même à mourir de faim.

En effet, une partie du mythe nous raconte que le dieu Dyonisos exauça le vœu du roi Midas de voir se transformer en or tout ce qu'il touchait. Tout aliment se transformant ainsi en or, le roi repentant, ne pouvant plus s'alimenter, avoua son erreur et demanda qu'on le délivre de son coupable souhait. Pour se «laver de sa faute», il fut alors invité à se rendre jusqu'à la source du fleuve, là ou l'eau sort en abondance.

Lire la suite...

Sans culture, pas de civilisation

Sans culture pas de civilisationEn mars 2008 a eu lieu à Athènes une conférence internationale sur le retour des biens culturels à leur pays d'origine. Cette conférence visait à étudier les cas de retours réussis ainsi que les raisons qui ont permis de tels succès.

Les pays participants à cette conférence ont aussi réfléchi aux aspects éthiques et juridiques, à la diplomatie culturelle, aux musées et enfin à la coopération internationale.

Lire la suite...

Les jeux vidéo, opium des adulescents

3Une étude –encore une! – indique que plus de la moitié des adultes américains jouent à des jeux vidéo. Les jeunes de moins de 18 ans y jouent à 97% selon cette même étude.

Il est évident que les plus jeunes apprennent beaucoup par le jeu. Mais l'exaltation des jeux vidéo constitue un éloignement du jeune face à la réalité concrète. 

Les jeunes pensent ainsi savoir faire beaucoup de choses, comme voyager dans la galaxie tout entière ou éliminer des ennemis virtuels, alors que dans la réalité, ils sont incapables de planter un clou ou de laver la vaisselle.

Lire la suite...

Pour un style de vie respectueux de la Terre

2L'agence des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) déclare que l'adoption d'un style de vie respectueux de la Terre ne requiert ni changements radicaux ni gros sacrifices.

Le PNUE propose une série de mesures simples et efficaces capables de réduire 38 kg à 14 kg les émissions quotidiennes des Australasiens, des Européens et des Nord-Américains – les premiers contributeurs au réchauffement climatique.

Lire la suite...

Pour former de nouveaux leaders.

Nouvelle Acropole - Pour former de nouveaux leadersLes baby-boomers, dirigeants d’aujourd’hui, ont peine à comprendre la génération montante des leaders qui prendront la relève. Eux qui ont lentement monté les échelons se trouvent fasse à des jeunes insubordonnés, pour qui l’ancienneté et la hiérarchie ne veulent plus rien dire et qui semblent penser que tout leur est dû.

Les jeunes leaders veulent un travail qui donne un sens à leur action. Obtenir un titre ronflant ne les stimule pas. Ils recherchent la transparence et l’éthique dans des entreprises où la compétence est le premier critère d’avancement.

Lire la suite...

Page 2 sur 7