NA International >> Nouvelle Acropole Montréal

Nouvelle Acropole Montreal

Le plaisir qui trompe

Nouvelle Acropole Le palisir qui trompeLe marketing cherche à utiliser toutes les failles imaginables dans le système de défense du consommateur pour accroître la vente de biens et services. C'est donc avec un arrière-plan de marketing qu'une recherche a été menée en Californie pour savoir si le prix du vin influence le plaisir éprouvé par ceux qui le boivent.

On a fait boire cinq sortes de Cabernet Sauvignon à un groupe cible. La seule information fournie aux participants était le prix du vin. Or, les prix avaient été volontairement modifiés de sorte que le vin de moindre qualité était celui présenté avec le prix le plus fort. De plus, le même vin était présenté deux fois mais avec un prix différent.

Les résultats sont concluants: si une personne est convaincue du prix élevé d'un vin, il le jugera comme meilleur et son cerveau éprouvera plus de plaisir.

Le marketing utilise donc comme une arme ce que les anciens grecs connaissaient fort bien – les sophismes. Un sophisme, ou argument à logique fallacieuse, est un raisonnement qui apparaît comme rigoureux et logique, mais qui en réalité n'est pas valide.

Une personne non éduquée à la philosophie pourra plus facilement être bernée par des sophismes qu'une personne ayant une pratique philosophique. Car la philosophie exerce l'esprit critique en se basant sur des raisonnements justes et des données de bases solides.

La capacité de discernement est fondamentale en démocratie puisque les citoyens sont au cœur des décisions. Si les citoyens d'une société démocratique se satisfont de sophismes, que ce soit par ignorance ou par laxisme, les risques de céder leur gouvernement à un tyran augmente de beaucoup. Ce pourquoi il est bon de s'exercer à philosopher dans les petites choses afin d'être prêt pour défendre avec intelligence d'éventuelles plus grandes causes.

- Écrit par Charles Goyette volontaire à Nouvelle Acropole

 

Retour aux articles