NA International >> Nouvelle Acropole Montréal

Nouvelle Acropole Montreal

Se croire plus fort que la Nature

Nouvelle Acropole Plus fort que la NatureLes semences de type OGM ont été rapidement introduites dans l’agriculture depuis une quinzaine d’années. Elles sont, à plus d’un chapitre, très avantageuses pour le développement économique des entreprises qui en détiennent la propriété intellectuelle. Elles comportent aussi certaines caractéristiques utiles, du moins à court terme, pour les agriculteurs.

Lors des phases préliminaires à l’introduction des semences OGM, des études (la plupart menées par les fabricants d’OGM) ont été faites pour mesurer leur impact sur l’environnement. Les études ont alors conclu qu’il n’y avait pas d’effet négatif sur l’environnement.

Toutefois selon une analyse d’un professeur de l’Université de l’Indiana publiée en 2007, les études d’impact étaient loin de tenir compte de toutes les implications des changements génétiques qu’on a appliqués aux semences.

On apprend ainsi que le populaire maïs Bt nuit à la croissance des trichoptères, de petits insectes aquatiques qui se nourrissent de maïs. Le maïs Bt ralenti de moitié la croissance des trichoptères. Or ces insectes sont une source de nourriture pour des animaux plus évolués, comme les poissons et les amphibiens. C’est donc tout l’écosystème qui est affecté.

L’on ne fait que commencer à percevoir les effets des modifications génétiques des plantes et des animaux. Le cas des trichoptères nous rappelle ce vieil enseignement que « tout est relié », que les multiples formes de vie sur Terre sont comme une trame d’interconnexions infiniment complexes. Quand on tire sur un fil de la trame, c’est nécessairement tout l’ensemble qui est affecté.

Il semble bien que même si les possibilités technologiques existent, il est souhaitable d’user de discernement et de rétention dans l’introduction de changements drastiques à l’agriculture. La science et ceux qui la pratique devraient être au service de la Vie et non au service de considérations économiques à court terme.

- Écrit par Denis Bricnet volontaire à Nouvelle Acropole

Retour aux articles