NA International >> Nouvelle Acropole Montréal

Nouvelle Acropole Montreal

Labo-Philo - Pourquoi ne fait-on pas ce qu'on sait qu'on doit faire?

Vendredi 10 avril 2020

Nouvelle Acropole a tenu son second Labo-Philo en ligne et a invité les participants à se poser une question fort intéressante : Pourquoi ne fait-on pas ce qu'on sait qu'on doit faire? Partant du constat que nous savons souvent très bien ce que nous devrions faire pour être plus heureux, plus libre, faire moins d'erreur, s'améliorer, manger mieux, être plus en forme physiquement… ce laboratoire nous a permis de nous demander pourquoi nous ne le faisons pas? Qu'est-ce qui bloque notre mise en action?

Nouvelle Acropole MystiqueEst-ce que ces blocages sont dû à des causes extérieures, comme le manque de moyens financiers, de temps, de conditions adéquates? Ou encore, remettons-nous nos bonnes résolutions à plus tard, quand nous serons plus en forme, plus en santé, plus riches, avec plus de temps disponible?

Il est intéressant de noter que les mêmes raisonnements sont présents au niveau collectif. Pourquoi y a-t-il encore des conflits armés, des crises alimentaires, des problèmes environnementaux, alors que nous savons bien ce que nous devrions faire pour les résoudre? Pourquoi nous est-il si difficile de réduire notre consommation et par le fait même la pollution ou être plus généreux avec ceux qui sont dans le besoin? Un même processus est à l'œuvre à un autre niveau et nous rejetons souvent la faute sur les autres, que ce soit les gouvernements, les lois, la société de consommation, les extrémistes, etc.

Et si la cause à tout cela était plus simple et plus proche que nous le pensons? En arrêtant de rejeter la faute sur les autres, nous pouvons prendre conscience que plusieurs entraves sont en fait en nous. Ce constat rejoint la réflexion débuté lors du dernier Labo-philo du 3 avril sur les choses qui dépendent de nous. Évidemment, même si la cause se trouve en nous et qu’elle peut sembler plus simple, cela ne veut pas forcément dire qu’il sera plus facile de s’en libérer. Ce labo-Philo nous a donné l’opportunité d’explorer les causes qui nous empêchent de faire ce que l’on sait qu’on doit faire et surtout de trouver des pistes de solutions pour se changer soi-même et en même temps, changer le monde.